Luxana Erin Hitchcock - « Aime tes ennemis. C'est le meilleur moyen de leur porter sur les nerfs. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Luxana Erin Hitchcock - « Aime tes ennemis. C'est le meilleur moyen de leur porter sur les nerfs. »

Message par Luxana E. Hitchcock le Mer 19 Mar - 16:20


☆ Luxana E. Hitchcock ☆



☆ ID-Card ☆

Nom: Hitchcock
Prénom: Luxana, Erin
Âge: 18 ans
Localisation: Dans son petit studio à Redwood

Lieu & date de Naissance: Redwood, 24/05/1996
Origines : Bah, va savoir.
Race (humain, incube, pacifiste...): Humaine, une de plus !
don't write


don't write
☆ C'est tout moi, ça! ☆
Parlez-nous ici de l'apparence & du caractère de votre personnage en X lignes
Luxana, c'est pas le genre de fille qu'on loupe dans la rue. Non, elle, elle est plutôt du genre à se faire remarquer de par sa démarche assurée, son regard déterminé, et son air si mature, mais pourtant si enfantin.
Luxana, c'est des mimiques d'adulte collées sur une bouille de mioche. Son visage est délicat, candide ; sa peau est d'une pâleur extrême. Là où certains auraient trouvé cela dérangeant, la jeune femme trouve son teint diaphane plutôt sympathique. Elle pense que ça lui donne un petit air mystique, surnaturel. Et il faut bien avouer que c'est pas complètement faux ; Luxana a un air de poupée de porcelaine. Une poupée au visage encadré d'une belle chevelure brune, qui recouvre parfois son front de mèches rebelles. Des mèches rebelles comme son regard aussi sombre que profond ; notre jeune femme a des yeux étonamment expressifs, ce qui va plutôt en sa faveur étant donné la situation actuelle. Néanmoins, elle a tendance à penser qu'il est plutôt dérangeant de savoir qu'on peut deviner ses pensées rien qu'en la regardant les yeux dans les yeux.
Son nez est délicat, ni bosselé, ni crochu. Tout comme ses lèvres, colorées d'un joli rose pâle, et qui rappellent celles des jeunes enfants.
Pour ce qui est de sa corpulence, Luxana est plutôt menue ; un petit mètre soixante-deux pour quarante-huit kilos, pour être exact. Cette petite taille tend à agacer l'humaine, qui aurait aimé avoir une apparence en accord avec son tempérament farouche. Quoi qu'il en soit, sa silhouette correspond tout à fait à son visage ; des courbes légères, des jambes bien dessinées, et une allure aussi svelte et gracieuse que celle d'un elfe tout droit sorti des contes les plus fantastiques de notre ère. Une petite elfe, oui. C'est comme ça qu'on pourrait décrire Luxana. Une petite elfe, sans les oreilles en pointe.

Seulement, si la belle est d'apparence mignonne, gentille et sociable, son caractère ne correspond pas tout à fait à sa carrure.

Luxana a toujours été un peu spéciale. Un peu renfermée, un peu rêveuse, en permanence dans un autre monde. C'est marqué sur tous ses bulletins : "il serait temps que Luxana revienne parmi nous, sur la planète Terre". Ouais, C'est un peu une extraterrestre, cette petite Lux'. Ses éclats de rire sont rares, et sa famille disait qu'avoir un sourire de sa part suffisait à illuminer leur semaine. Il faut dire que la jeune femme n'est pas très expressive, et a donc du mal à nouer des liens avec ses congénères -plus ou moins- humains. Par conséquent, Luxana s'est tournée vers les animaux ; grande passionnée de la nature, la future comportementaliste est une véritable encyclopédie vivante en ce domaine. Elle se passionne notamment pour les animaux s'organisant en groupes ; lions, loups, et autres éléphants. Pour Luxana, ces espèces vivant en meutes ou en clan sont la preuve parfaite qu'il est possible de vivre en société sans trop de désaccords et de drames.
Maintenant, décrire le caractère de la demoiselle est une tâche assez complexe, puisque son tempérament l'est tout autant. Ses humeurs changent régulièrement, et son attitude varie en fonction des personnes. On pourrait cependant résumer la jeune femme en quelque mots ; perspicace, taciturne, intelligente, rêveuse, et un brin orgueilleuse aussi.

Je finirais par une petite anecdote. Il y a quelques années, Luxana se demandait si être muette changerait beaucoup de choses à sa vie, étant donné son faible usage de la parole. Elle a sa réponse depuis un petit moment. Comment ça, me demandez-vous ? Eh bien je réponds que ça paraît évident. Luxana est muette.


☆ Ah, j'ai bien bourlingué ☆
Il est l'heure à présent de nous faire état de ce qu'à vécu votre personnage jusqu'à aujourd'hui, en X lignes
C'était un doux matin d'hiver. Les rayons du soleil levant caressaient le nez enfantin de Luxana, qui somnolait encore. Son doux visage était alors celui d'une adolescente de seize ans, un peu excentrique, un peu rebelle aussi, malgré elle. Si elle avait résisté vaillamment jusque là, la venue de la crise d'adolescence commençait à se faire sentir, petit à petit.
Ce jour-là semblait à priori être un jour comme un autre, dans un petit appartement de Redwood. Comme chaque matin, le père de Luxana l'appela pour qu'elle aille acheter le pain à la boulangerie d'en face. Comme chaque matin, l'adolescente grommela pour la forme et s'étira doucement en souriant au soleil, aux cieux. En souriant à la vie. Luxana n'a jamais vraiment connu sa mère -elle est partie trop tôt-, et elle n'a jamais cherché à savoir qui elle était vraiment. Sa vie lui plaisait, malgré sa pauvreté apparente, et sa solitude permanente. En effet, son père travaillait sur des chantiers et s'absentait parfois jusque tard le soir. Par conséquent, mis à part le matin, Luxana vivait seule dans ce petit appartement d'un quartier pauvre de Redwood. Elle ne s'en plaignait pas. Luxana aimait, et aimera toujours la solitude. Puis il y a Kurt, le chien de la famille. Un bâtard ; mi-doberman, mi-on ne sait pas trop quoi. Un gros molosse, aussi intimidant qu'affectueux.

Vêtue d'un jean et d'un sweat-shirt, les cheveux hirsutes, Luxana partit acheter du pain. Pas grand-monde à cette heure-ci dans la rue. Elle avait l'habitude. C'est justement cette routine que Luxana affectionnait tant, cette continuité des choses qui la faisait se sentir sûre d'elle, sûre de ses actions. Mais cette fameuse continuité s'apprêtait à être brisée en milles morceaux dans moins de cinq secondes.
Avant d'avoir compris quoi que ce soit, Luxana s'était retrouvée plaquée à un mur, en face d'une créature cauchemardesque, ressemblant vaguement à un humain ; un être au visage déformé par un rictus malfaisant, qui laissait entrevoir des canines immaculées, démesurément grandes, et taillées en pointe. Le vampire au regard fou débita tout un discours machiavélique à Luxana, qui était trop bousculée pour comprendre quoi que ce soit parmi tous ces mots vulgaires. Paniquée, elle tenta de crier, mais aucun son ne sortit de sa bouche. Elle se débattit, se demanda comment ça avait pu virer comme ça. Luxana était morte de trouille, elle devait bien l'avouer ; la voilà bien loin de ses rêveries coutumières. La fin avançait vers elle inexorablement, élancée comme un cheval au galop que l'on ne saurait arrêter.

C'est alors que le vampire cracha son propre sang, suite au brutal impact qu'il venait de recevoir.

Le père de Luxana était là, vaillant, courageux, plein d'affection pour sa fille. Il n'avait strictement aucun espoir de résister face à un Incube, mais préférait sans doute laisser une chance à sa protégée de s'enfuir. Il allait cependant tenter de saisir la sienne de vivre quelques années en plus.
- Tu as oublié tes clefs à la maison.
Le vieil homme sourit d'un air pas très convaincu, lança le trousseau à sa fille, puis la poussa en dehors de la portée du vampire avant que celui-ci ne se relève. Commença alors une course effrénée contre la mort, qui opposait deux pitoyables mortels à un puissant buveur de sang. Le père de Luxana n'avait de cesse de la pousser en avant afin qu'elle continue sa course. L'adolescente se sentait pousser des ailes ; les ailes de la peur et de l'adrénaline. Elle risquait sa peau, se trouvait trop jeune pour mourir, et aimait bien sa condition d'humaine à la peau diaphane. Pour tout dire, ses pensées étaient tellement perturbées qu'elle ne s'aperçut même pas que son père avait cessé de la suivre. C'est quand elle fut en sécurité dans un bar qu'elle se rendit compte que son paternel n'était plus là.
Paniquée, Luxana se précipita vers le vendeur de clopes, et ouvrit la bouche pour tout lui expliquer. Rien n'en sortit. Pas un mot, pas un son. Elle bloquait, littéralement. Tout se bousculait dans son esprit, tant et si bien que rien ne parvenait à franchir la barrière de ses lèvres. Alors elle entraîna l'homme par le bras et rebroussa chemin en marchant rapidement, trop essoufflée pour courir à nouveau.

Rien. Rien à part du sang. Son père s'était volatilisé. Il avait perdu la course, perdu la liberté, perdu la vie. La mort avait une fois de plus gagné la partie, cette chienne. C'est ce que Luxana pensait du plus profond de son être. Ce jour, qui semblait si ordinaire pourtant, avait totalement changé sa vie. Elle s'effondra, sous le choc, tenta de pleurer, mais ne parvint pas à crier. Tous ses sentiments s'entassaient dans son coeur, car ils ne pouvaient pas être exprimés. Elle n'avait pas d'autre famille, pas d'argent, pas d'idées. Elle n'avait même pas le corps de son père pour l'observer une dernière fois, pour lui offrir des funérailles décentes ; car il était mort, évidemment. Mort ou bien transformé en une sorte de mort-vivant sanguinaire. Luxana abandonna toute fierté et tout honneur à cet instant, se laissant aller à son plus grand désespoir.

L'homme du bar, Alvin, prit pitié de cette mystérieuse fille, et décida alors de s'en occuper, au moins un moment. Il l'aima comme son propre enfant et, comprenant son attachement envers l'animal, adopta Kurt. Le trentenaire ne parvint pas à se détacher de cette belle orpheline, et fit en sorte de s'enregistrer comme son père adoptif ; les deux êtres nouèrent une grande complicité au fil des mois, et chaque sourire de Luxana redonnait à Alvin l'envie de continuer à tracer sa route. Cependant, à son grand désarroi, Luxana resta muette les deux années qui suivirent la disparition de son père biologique.

Aujourd'hui, Luxana est enfin indépendante. Elle va aménager dans son propre studio, avec ce lourd poids sur le cœur. Elle voue une haine incommensurable envers les succubes et les incubes, et porte toujours sur elle son principal moyen d'expression : un petit carnet orné d'une colombe, symbole de paix et de pureté. Si un jour, au cours de vos déambulations, vous croisez une jeune femme à la démarche fière et déterminée et son molosse noir et feu, n'essayez pas de la provoquer. Le "T'es la fille cachée d'Alfred Hitchcock ?", ne le tentez même pas. Vous pourriez le regretter.
don't write


☆ Derrière l'écran ☆
Et toi, qui es-tu? Comment as-tu découvert le forum, qu'en penses-tu?
IRL je m'appelle Thaléa, j'ai une quinzaine d'années, et ce sont les admins du forum qui m'ont entraînée ici ^o^ je reprends le RP après une grande période d'inactivité donc bon.
J'ai choisi Ellen Page en pensant au film "Inception", et au jeu "Beyond Two Souls" dans lequel elle a prêté son visage à l'héroïne :3

Fiche par Narja pour Never-Utopia et Bazzart
avatar
Luxana E. Hitchcock

Messages : 2
Date d'inscription : 19/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxana Erin Hitchcock - « Aime tes ennemis. C'est le meilleur moyen de leur porter sur les nerfs. »

Message par Luna A. Sutherland le Mer 19 Mar - 19:06

coucou, miss
bienvenue parmi nous <3 :3 Je te souhaite de te plaire parmi nous et de faire plein de rps.

ET AUSSI GREGORY DECK IS THE BEST     

Sinon sinon encore bienvenue et Kampai    

Luna A. Sutherland
Admin

Messages : 12
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 221

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxana Erin Hitchcock - « Aime tes ennemis. C'est le meilleur moyen de leur porter sur les nerfs. »

Message par Luxana E. Hitchcock le Mer 19 Mar - 19:28

Merci ! Je suis sûre que je vais me plaire ici c:
En tout cas wahou, quel amour pour Gregory Deck xD
avatar
Luxana E. Hitchcock

Messages : 2
Date d'inscription : 19/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxana Erin Hitchcock - « Aime tes ennemis. C'est le meilleur moyen de leur porter sur les nerfs. »

Message par Spencer K. Potland le Dim 23 Mar - 10:36

T'écris super bien affraid C'est magnifique ta présentation, franchement!   
avatar
Spencer K. Potland

Messages : 15
Date d'inscription : 17/02/2014
Age : 29
Localisation : RedWood

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxana Erin Hitchcock - « Aime tes ennemis. C'est le meilleur moyen de leur porter sur les nerfs. »

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum